Nous ne commercialisons que les huiles essentielles issues de notre production et de nos distillations pour une maîtrise complète du cycle de production. Nos  huiles essentielles sont issues de Plantes sauvages ou cultivées  principalement sur les parcelles autour de la ferme .
Les plantes cultivées sont sélectionnées en priorité à partir de plantes sauvages ou de variétés botaniques originelles pour retrouver au mieux leurs vérités après transformations.
Les plantes  sont chémotypées pour correspondre aux critères de l'aromathérapie  (voir - des-plantes-pour ... )

Retour d’expérience et constat

L’expérience de la production* de Plantes Aromatiques et Médicinales, leurs distillations depuis + de 15 ans,la vente en directe des Huiles Essentielles, les ‘’retours’’des utilisateurs et ma propre expérience m’ont conduit au fil du temps à mieux définir chacune des étapes de la production, à expérimenter puis  à m’interroger sur ce qui influence la qualité d'une Huile essentielle.

Facteurs déterminants la qualité et l’identité d’une Huile Essentielle

L’espèce, le « Taxon » et le milieu

À l’origine , il y a évidemment la plante.

Chaque espèce botanique est le fruit d’une évolution génétique influencée par le milieu.

Une ‘population’ (terme botanique déterminant un groupe de plante d’une même espèce ou sous- espèce) se différencie d’un site, d'une station à l’autre (expériences olfactives).

Au sein d’une même ‘population’, chaque plante (Taxon) se différencie également de sa voisine. (voir test chromatographie sur la lavande vraie).

L’ histoire des plantes et l'huile essentielle

Tout d’abord , il s’agit de plantes dites "aromatiques" et donc  d’expression du vivant. 

Les lignées génétiques des plantes sauvages sont le fruit d’une évolution lente donc d'une cohérence naturelle en perpétuelle transformation; les composants de leurs huiles essentielles suivent cette évolution. 

Une huile essentielle est donc la somme  
1)   des identités différentes des plantes récoltées et, 
2) des dénominateurs communs relatant une 'histoire commune' (patimoines génétiques, …)

Comparaison avec les sélections pour la production agricole

Les lignées génétiques des plantes agricoles ont une évolution différente, en fonction du rythme de multiplication des végétaux et des conditions de vie (‘idéales’ en l’occurence: vie en serre, pépinière, …).

L'intention du sélectionneur (chémotype, vigueur des plants ..), a donc naturellement  son influence sur la génétique et les différences sont perceptibles physiologiquement, biologiquement comme, une fois distillées par l'arôme de l'huile essentielle .

Les huiles essentielles provenant de telle ou telle sélection ou clones se reconnaissent aisément ( nuances, ‘relief' olfactif) quelques soient  le lieu de culture (en plaine , coteaux, montagnes). (Test sur lavandes , thyms ou hélichryse)  

                   

L'Huile Essentielle semble être bien un moyen d’expression et de défense d'une plante en rapport avec son milieu et son histoire.        

          

La Production

La  culture  

Chaque parcelle de culture

  • terre, structure et minéralité ,,
  • matières organiques des sols,
  • altitude,
  • exposition /ensoleillement ... 
  • culture biologique , agroforesterie, enherbement, culture intégrée 
  • plantes sauvages ou spontanées, clones ou populations

La récolte

  • Chaque condition de récolte
  • date / heure de récolte 
  • Hygrométrie* 
  • maturité des plantes
  • Stockage avant distillation ,

La distillation 

Chaque distillation: 

  • Distillation plantes fraîches , pré-fanées ou sèches
  • pression atmosphérique,
  • eau de distillation:  eau de source, eau du réseau, hydrolat
  • quantité de vapeur/heure, pression  vapeur
  • vapeur externe, hydro-distillation …
  • temps de distillation… 
  • et tout ce grand chambardement  dans  l’alambic ou l’essence de la plante devient une huile essentielle ( passage de l’état solide à gazeux puis liquide ) et ,  jusqu’au résultat final quand tout est reposé et prend sa place.

Toutes les étapes de la production détermineront  la qualité mais surtout  l’ identité des huiles essentielles .

Les spécificités botaniques, le temps investi, les énergies déployées (végétales, humaines), se  retrouveront sans doute qualitativement et proportionnellement dans l'espace de l’utilisateur et dans sa pratique .