Retour d’expérience et constat

(Vincent Deconstanza - Lavandes et compagnie)

L’expérience de la production* de Plantes Aromatiques et Médicinales, leurs distillations depuis + de 15 ans, la vente en directe des Huiles Essentielles, les ‘’retours’’ des utilisateurs et ma propre expérience m’ont conduit au fil du temps à mieux définir chacune des étapes de la production, à expérimenter puis  à m’interroger sur ce qui influencent la qualité d'une Huile essentielle.

Facteurs déterminant la qualité d’une HE

Préambule:

La filière PPAM pour la production d’Huiles esssentielles est souvent fractionnée entre pépinières, producteurs, distillateurs, et vendeurs (en contact avec les utilisateurs).

La responsabillité est souvent également ‘fractionnée’ selon le domaine de chacun et les objectifs de chaque secteur, toutefois, la qualité du produit final dépend de l’intention des acteurs et de la totalité de la production.

Qui fait quoi ? pour qui ? Comment ?

1 Les plantes / Les Plants 

Que privilégier dans son choix de plante ? (pour une même HE)

  1. Espèces, variétés, clones, chémotype …
  2. L’origine, la source génétique du ‘matériel végétal’ (graines ou boutures sur plantes sauvages , pépinières agricoles …)
  3. Plantes selectionnées et multipliées pour leurs qualités variétales , leurs résistances aux maladies  ou sauvages telles qu’elles sont..;
  4. Type de production en pépinière, conditions de multiplications artisanales ou intensives ;
  5. Plants bio ou non, multiplication avec le cycle lunaire … ou avec hormones de  bouturage, traitement des semis…, 
  6. Developpement naturel ou plantes ‘ azotées et traitées’

2  La  Culture  

Chaque parcelle de culture

  1. terre, structure et minéralité ,
  2. matières organiques des sols,
  3. altitude,
  4. exposition /ensoleillement ... 
  5. culture biologique , agroforesterie, enherbement, culture intégrée 
  6. plantes sauvages ou spontanées, clones ou populations

3  La Récolte

Chaque condition de récolte

  1. date / heure de récolte 
  2. calendrier lunaire
  3. Hygrométrie* 
  4.  Maturité des plantes
  5. Temps d'attente et Stockage avant distillation ,

4 La distillation 

Chaque distillation: 

  1. Distillation plantes fraîches , pré-fanées ou sèches
  2. Pression atmosphérique,
  3. Eau de distillation:  eau de source, eau du réseau, hydrolat 
  4. Quantité de vapeur/heure, pression  vapeur
  5. Vapeur externe, hydro-distillation …
  6. Temps de distillation… 
  7. et tout ce grand chambardement  dans  l’alambic ou l’essence de la plante devient une huile essentielle ( passage de l’état solide à gazeux puis liquide ) et ,  jusqu’au résultat final quand tout est reposé et prend sa place.

5 Mise en bouteille et conservation

Choix de matériaux de consevation, fer , alu, inox, verre blanc, brun , violet, noir … et  de mise  en bouteille pour protèger de l’oxydation.

6 Mention UPI - unité de production identifiée

 Nous avons mis en place un protocole  pour réunir,  dans  un même lot, tous  ces facteurs déterminants la qualité 

et l’identité d’une Huile Essentielle

signalée sur l’étiquette.

L’intention est de transmettre au mieux , ce que ‘disent’ les plantes …’

7 L'utilisateur et sa pratique

Les spécificités botaniques, le temps investi, les énergies déployées (végétales, humaines), se  retrouveront sans doute qualitativement et proportionnellement dans l'espace de l’utilisateur et dans sa pratique .